Et encore... Automobile

Électriques : Genève met les watts

Chaque salon de l’auto depuis des années nous annonce l’arrivée en force des voitures électriques. Si quelques avancées ont bien été enregistrées avec les hybrides, le tout électrique se fait désirer, pénalisé par son autonomie trop mince et ses stations de recharge trop rares, sans parler du coût élevé. Pourtant, les choses semblent évoluer dans le bon sens et le récent salon de Genève prouve que l’offre devient enfin cohérente et que tous les constructeurs jouent le jeu, y compris les Français jusque là à la traine à part Renault et sa Zoé.


> La nouvelle 208 sera aussi électrique
Vedette du stand Peugeot, la nouvelle 208 sera aussi disponible en électrique (136cv et 340 km d’autonomie), en pré-commande. Si on ne connaît toujours pas son prix à l’achat (35 000€ hors bonus?), une formule séduisante en location longue devrait s’afficher à 299 € mensuels pour la e-208 GT haut-de-gamme après un premier loyer de 2400 €. Design soigné, belles caractéristiques techniques Peugeot vise une part de 15 % d’électrique sur les ventes de 208 en 2020.

> Audi : 300 cv pour le Q4 e-tron
De son côté, Audi a fait sensation en présentant un stand 100 % électrique, la star de la journée étant l'Audi Q4 e-tron. Ce modèle se classe dans la catégorie des SUV compacts : sa puissance de 225 kWh (300 chevaux) lui permettra d'avaler le 0 à 100 km/h en l'espace de 6,3 secondes, pour une vitesse de pointe de 180 km/h. Ses quatre roues motrices dotées de jantes de 22 pouces lui garantiront une certaine agilité, le tout avec un empattement de 2,77 mètres. Sa batterie de 82 kWh lui offrira quant à elle une autonomie de 450 kilomètres.

> Polestar veut concurrencer Tesla
Polestar, le département élecrique (et Chinois) de Volvo, dévoile sa berline "2", 100% électrique, qui viendra concurrencer la Tesla Model 3 en 2020 avec un tarif proche des 40 000€. Polestar annonce une autonomie proche des 500 km avec deux moteurs électriques qui offrent une puissance cumulée de 408 cv. Ils permettent ainsi d'abattre le 0 à 100 km/h en moins de 5 s. A l'intérieur, l'ambiance Volvo se ressent avec le volant repris et badgé Polestar, et un écran tactile vertical de 11 pouces. Pour autant, le système multimédia est inédit, grâce à une collaboration avec Android.

> Clio hybride l’an prochain
Renault n’a jamais proposé d’hybride en série. La nouvelle Clio compensera cette lacune dès 2020, avec une technologie originale. Comme le prochain Captur et la Mégane, la Clio 5 lui permettra de rattraper une partie de son retard, à partir de 2020. Mais, tarif oblige, elle devra se contenter d'une motorisation hybride non rechargeable alimentée par une petite batterie de 1,2 kWh. Une différence de taille avec les deux autres modèles du Losange, qui bénéficieront d’un accumulateur bien plus gros (9,8 kWh) et rechargeable sur secteur, offrant une autonomie électrique avoisinant les 50 km. Elle disposera également d’une innovante boîte sans embrayage, ni synchros...

> Mazda : la sensation CX-30
Sa motorisation est classique mais le nouveau Mazda CX30 a fait sensation à Genève. SUV compact, il s’intercale entre le CX-3 et le CX-5, il reprend les motorisations de la Mazda 3 et s’équipera du nouveau moteur essence SkyActiv-X de 180 ch qui annonce des consommations similaires à un moteur diesel. Le CX30 sera lancé en deux et quatre roues motrices avec la transmission intégrale combinée au système G-Vectoring qui gère la répartition du couple entre les roues avant et arrière.
Christian Perrin