Gastronomie

Entremets
Julien Royer, chef du restaurant "Odette" 2 étoiles au Guide Michelin à Singapour, vient de décrocher la récompense suprême au classement The Asia's 50 Best Restaurants 2019. Le 15 mai il sera à la tête du Mirazur à Menton pour un dîner d'exception. Le temps de vous présenter sa cuisine française aux influences asiatiques, des plats gourmands et émouvants qui ont conquis l'Asie. Menu à 260 €.
Réservations au +33(0)4 92 41 86 86 et reservation@mirazur.fr
Nice : Lafon au Westminster
Coucou, revoilà Patrice Lafon ! Bien connu des gourmets Monégasques (il a ouvert La Marée avant de rejoindre A’Trego à Cap d’Ail), le chef a ensuite gagné le Domaine de Frégate à Bandol avant de revenir sur la Côte à La Langouste à Nice, puis auprès de Stéphane Raimbault au Bistrot de l’Oasis. On le retrouve aujourd’hui à l’hôtel Westminster à Nice où il dirige les cuisines du restaurant « Le Duc », magnifique emblème de la famille Grinda et des années Belle Epoque sur la Promenade. Au déjeuner, où on appréciera la vue mer, la carte joue fraicheur et simplicité avec par exemple le tartare de saumon au vinaigre de framboise, le filet de daurade et sa fricassée de courgettes sauce vierge ou la côte de veau, asperges vertes et pleurotes. Au dîner, les propositions montent en gamme. On se régalera du gaspacho de petits pois à la menthe poivrée et croustillant de lard fumé, des fleurs de courgettes farcies d’une fine ratatouille au coulis de poivron rouge, d’une formidable ile flottante de saint jacques, crème de corail légèrement iodée, d’un rouget en portefeuille, mousseline à la tapenade, jus marinière ou d’un canon d’agneau en croûte de tapenade, polenta et petits légumes. Au dessert, un bon point sera accordé sans hésiter au sablé aux fraises, sorbet citron. Toujours affuté et proche du terroir méditerranéen, Lafon nous offre ici une cuisine de saveurs, sincère, et qui reste à prix très sages pour l’endroit.
« Le Duc », Hôtel Westminster, 27 Promenade des Anglais à Nice. Tél. :+33 4 92 14 86 86. Site : www.westminster-nice.com. Carte et menus à 24€ (au déjeuner), à 29€ (dîner) et dégustation à 49€.
Le « bar de l’année » à Monaco
La seconde édition des European Hotel Awards organisée par le magazine Références Hôteliers-Restaurateurs International, a élu « Bar d’hôtel de l’année 2019 » le Bar Américain, bar mythique de l’Hôtel de Paris Monte- Carlo. Une belle récompense pour l’Hôtel de Paris Monte-Carlo qui vient d’achever sa métamorphose.
Le chef 3 étoiles au Guide Michelin, Christophe Bacquié, du restaurant éponyme à l’Hôtel & Spa du Castellet, invite Sébastien Vauxion, chef au SarKara (K2 Palace) à Courchevel, premier restaurant de desserts étoilé Michelin, à composer ensemble un dîner unique et éphémère, le 17 mai, chez lui en Provence. L’occasion de déguster, entre autres, son « Pamplemousse-Betterave » - sorbet pamplemousse, écorces confites, crème et suc de betterave Crapaudine, givre d’estragon au vinaigre Balsamique blanc... Menu à 260€ TTC (hors boissons).
Tél. : +33 (0)4 94 98 37 77
Saint-Tropez : Garnier à l’Hôtel de Paris
Nouveau chef pour cette nouvelle saison à l’Hôtel de Paris de Saint-Tropez. Le magnifique 5 étoiles que dirige Danielle Lagrange, idéalement situé en centre ville à deux pas du port, a vu l’arrivée de Pierre-Alain Garnier, chargé d’apporter de la lisibilité sur une table un peu troublée depuis le départ de Philippe Guérin. Après quatre ans passés à l’Impérial Garoupe à Antibes, formé aux côtés de Vigato, Savoy, Fréchon ou Ravin au Monte Carlo Bay, Garnier propose au « Pationata » une cuisine gourmande bien calée dans la région. Avec son second Damien Cruchet, il régalait le mois dernier avec un foie gras servi avec un chutney de poires passe-crassane, coulis et croustillant et d'une brioche feuilletée, avec l'œuf parfait, topinambour croustillant et crème de parmesan, avec un homard bleu en déclinaison, carapace fumée au bois de hêtre, mousseline de courge, noisettes du Piémont, kumquats, pince et coude en raviole dans son bouillon corsé ou avec une côte de veau du Piémont, pommes purée à la truffe, fricassée de légumes. Les desserts signés William Franjou, sont dans le même esprit : baba au rhum, fruit de la passion, glace exotique, crème vanille de Madagascar ou le chocolat Valrhona, douceur aux trois chocolats façon mille-feuille, tuile craquante, fraîcheur caramel beurre salé, ont de quoi séduire.
Hôtel de Paris Saint-Tropez*****, Tél. (0)4 83 09 60 00. Site : www.hoteldeparis-sainttropez.com/fr. Menu déjeuner (plat du jour, verre de vin et café gourmand) à 35€. Carte entrées de 18€ à 36€, plats de 30€ à 66€, desserts de 17€ à 19€. Brunch tous les
Vive la Crète au Park 45
Tout nouveau chef du Park 45 à Cannes, Hervé Busson a reçu son homologue de l’hôtel « Relais&Châteaux » Elounda Mare en Crète pour un délicieux quatre mains qui a permis entre autres, de déguster un tartare de loup et crevettes en marinade de citron et huile d’olive, crostini crétois et un filet de mérou et petits gombos, sauce au citron du chef Dimitri Vergakis. De son côté, Hervé Busson prends ses marques avec une carte de printemps pleine de peps comme en témoignent son fin carpaccio de langoustines et noix de saint jacques en tartare à la clémentine corse, le dos de cabillaud juste rôti et encornets snackés au vinaigre de Jerez ou la canette rôtie, foie gras croustillant, fines épices et miel de Provence. Mais son rouget « comme une bouillabaisse », gnocchi de pommes de terre safranés ou le risotto au citron de Menton potimarron et chanterelles auront leurs supporters. Les desserts (les derniers de Pascal Picasse qui rejoint Philippe Joannès à la SBM) sont toujours d’excellente facture, à l’image de l’éclair noisette et sa glace aux éclats de chocolat ou du moelleux crème de coco, sorbet passion. Voilà une Croisette très gourmande...
Le Park 45, Le Grand hôtel*****, 45, la Croisette à Cannes. Tél. (0)4 93 38 15 45. Formules déjeuner en semaine à 29 et 39€. Carte et menus à 65€, 85€ et 125€
Coya : saison II
C’est parti pour le Coya Monte-Carlo qui vient de rouvrir ses portes. Fort du succès de sa première saison, le restaurant aux saveurs de l’Amérique Latine propose cette année encore le mix qui fait sa renommée de Londres à Miami, en passant par Dubai et Abu Dhabi : une cuisine fusion légère et colorée, un Pisco Bar & Lounge et des DJ sets rythmés, avec en prime une vue splendide sur la Méditerranée tout au bout du Sporting. Le Chef Fabrizio Fossati y propose toujours une cuisine joyeuse et créative, inspirée des saveurs péruviennes. Au menu : la fraîcheur des ceviches et tiraditos aux légers accents asiatiques, le piquant des tacos relevés à l’aïoli ou au wasabi, des cazuelas (cocottes) revisitées et tout un choix de viandes et de poissons savoureux et colorés. Sans oublier une carte de desserts qui rend un hommage délicieusement sucré au dulce de leche, au chocolat Illanka ou au maïs pourpre du Pérou.
Ouvert jusqu’au 2 novembre. Tel : +377 98 06 41 73. Fermeture mardi et mercredi en avril, mai et octobre, sauf semaine Tennis et GP – ouvert 7/7
Le premier « ebook » de Mikuy
Elle avait déjà un site et un blog très suivis mais « Mikuy », la journaliste culinaire passe désormais aux fourneaux et sort le premier livre de cuisine numérique d’une collection d’ebooks interactifs novateurs : « Mikuy cuisine avec... un grand chef !». Au menu de ce premier rendez-vous : douze recettes simples, goûteuses et économiques réalisées – avec, et - dans les cuisines du chef niçois Jacques Rolancy, Un des Meilleurs Ouvriers de France. «Cuisiner est avant tout un acte social et convivial. On s’amuse donc beaucoup dans cet ebook. J’y raconte des histoires plutôt drôles, je fais des bêtises en cuisine.... En même temps, on y apprend de vraies recettes de chefs et des tas de choses sur les produits utilisés, leur histoire, leurs qualités nutritionnelles, etc... » précise Mikuy
www.mikuy.fr
  1. 1