Et encore...

Timbres
Créée en 1921 et ayant son siège à Monaco, l'Organisation Hydrographique Internationale est une organisation intergouvernementale qui, avec ses Etats membres, veille à ce que tous les éléments physiques des océans soient mesurés et cartographiés dans le souci d’assurer la sécurité de la navigation et la préservation de l’environnement marin. Ceci inclut notamment le niveau de la mer, la topographie des fonds marins (montagnes, volcans, ravins…), les courants etc... Ces informations permettent d’établir une uniformité des cartes marines et sont également utiles pour les activités liées aux énergies marines renouvelables.
Dessin : Thierry MORDANT
Né en 1844 dans une famille navarraise de la petite ville pyrénéenne de Roncal, Julian Gayarre débute le chant au sein de la formation chorale de l’Orfeon Pamplones. Frappé par la beauté de sa voix, le maître de chapelle et compositeur Hilarion Eslava lui fait obtenir une bourse pour étudier au Conservatoire de Madrid en 1865. Il poursuit son apprentissage en Italie et fait sa première apparition en 1869 au Théâtre de Varese dans L’Elixir d’amour de Donizetti. Il se produit sur les plus grandes scènes d’Europe et obtient le sacre du meilleur ténor du monde en 1876 à La Scala de Milan à l’issue de son interprétation de Fernando dans La Favorite. Il incarne ce rôle à l’Opéra de Monte-Carlo durant la saison 1882 et chante également sur la scène monégasque dans Lucia di Lammermoor et Rigoletto.
Dessin et gravure : Sarah LAZAREVIC
Né à Demidov en 1921, Yuri Nikulin est le clown le plus célèbre de Russie. Démobilisé en mai 1946, avec le grade de sergent et plusieurs décorations militaires, il échoue à l’entrée de plusieurs écoles d’acteur. Il intègre finalement le studio de formation de clowns au sein du Cirque de Moscou dont il sort diplômé en 1950. Il y travaillera pendant plus de 50 ans et, de 1982 jusqu’à sa mort en 1997, sera le Directeur de ce cirque qui porte aujourd’hui son nom. Il mène également une carrière cinématographique et offre des performances remarquables tant dans les comédies de Leonid Gaïdaï dont notamment Le Bras de diamant (1969), film devenu culte pour plusieurs générations de soviétiques, que dans le registre dramatique comme Quand les arbres étaient grands (1962) d’Andreï Roublev. Homme de télévision, il a créé et animé l’émission comique The White Parrot Club. Son style naturel, la précision de ses prestions et son sens du timing, ont fait de Nikulin un artiste hors pair que certains considèrent comme le meilleur comédien russe de tous les temps.
Dessin : Elena ZAÏKA
Né en 1896 à Cubelles, près de Barcelone, de son vrai nom Josep Andreu i Lasserre, Charlie Rivel est l’un des rares clowns à avoir atteint une célébrité internationale. Comme Grock et les Fratellini avant lui, Rivel était aimé dans toute l'Europe, apprécié par la royauté et le public populaire. Dès l'âge de 3 ans, il joue dans les cirques avec son père. Lors d’une tournée en Belgique, sa rencontre avec Charlie Chaplin est déterminante. Quelques années plus tard, il crée un numéro d’acrobatie dans lequel il imite Charlot. Cette parodie lui fait connaître le succès et il prend Charlie comme prénom. En 1974, il reçoit le clown d’or du Premier Festival International du Cirque de Monte-Carlo.
Dessin : Elena ZAÏKA

Noël 2020

1,16€

Le timbre offre une représentation de l’Adoration des mages. La visite des Rois mages lors de la nativité du Christ est un thème iconographique chrétien très populaire.
Dessin : Marie-Christine LEMAYEUR et Bernard ALUNNI
Le Roman d’un tricheur est un film de Sacha Guitry, sorti en 1936, adapté de son roman Mémoires d’un tricheur. Le timbre représente l’affiche suédoise du film. L’histoire est celle d’un homme qui rédige ses mémoires : depuis sa plus tendre enfance, les circonstances de sa vie n'ont eu de cesse de l'attirer, presque malgré lui, vers la malhonnêteté. Il nous raconte les succès flamboyants et les quelques échecs d'un tricheur professionnel.
Affiche : Munthe-Sandberg, Stig © Tous droits réservés
Il s’agit de l’affiche suédoise du film de Richard Eichberg Die Katz’im Sack, Quadrille d’amour en français, sorti en 1935. Le film met en scène une jeune provinciale hongroise qui se transforme en parisienne mondaine et brillante par amour pour un coureur automobile qui, après l'avoir dédaignée, en devient tout à fait fou.
Affiche : © Tous droits réservés
A l’occasion de son 60e anniversaire, la Division de police maritime et aéroportuaire de Monaco se dote d’une nouvelle embarcation. Souhaitée par S.A.S. le Prince Albert II, cette future vedette d’une longueur de 26 mètres sera le principal navire d’Etat de la Principauté puisqu’unique sur le bassin méditerranéen. Elle sera armée et dotée des dernières technologies en matière de navigation et de secours en mer. Le nom de sa « marraine » sera dévoilé lors du baptême dans le Port Hercule, comme le veut la tradition.
Dessin et gravure : Martin MÖRCK
Le timbre représente l’affiche format pantalon du film de 1939 d’André Berthomieu, L’Inconnue de Monte-Carlo, version française du film italien de Mario Soldati La signora di Montecarlo qui raconte l’histoire d’une aventurière, lasse de servir d'appât pour un escroc qui dévalise au poker les naïfs qu'elle lui amène. Elle retrouve un ami d'enfance qui l'arrache des griffes de son complice et de celles de la police.
Affiche : © Tous droits réservés
Monaco célèbre cette année le tricentenaire du prince Honoré III (1720-1795). Esprit éclairé et moderne, sensible à la pensée des Lumières, Honoré III régna pendant soixante ans (1733-1793), ce qui constitue le plus long règne des souverains monégasques. Honoré III se distingua par une brillante carrière militaire dans les armées de Louis XV. Il fut promu officier général de l’armée française avec le grade de maréchal de camp. Grand aristocrate français (il hérita de son père Jacques de Goyon-Matignon le titre de duc de Valentinois), Honoré III manifesta une grande humanité qui lui valut d’échapper à la guillotine sous la Terreur après avoir été dépouillé par la Convention de sa Principauté de Monaco, Menton et Roquebrune.
Dessin et gravure : Sophie BEAUJARD
  1. 1