Gastronomie

Entremets
Julien Quinson, meilleur maître d’hôtel
Toujours dans le cadre d’Agécotel à Nice, avait lieu le concours des Maîtres d’hotel organisé par l’Amira Monaco. C’est Julien Quinson, Maître d’Hotel au Zéphyr 24, au Fairmont Monte Carlo, qui a remporté haut la main le trophée. Une organisation parfaitement réglée par Antonio Fochi et Dominique Milardi.
Depuis début février, on peut bruncher le samedi chez Ômer, à l’Hôtel de Paris. De 11h30 à 15h, le "Champagne Saturday Brunch" du chef Patrick Laine se prépare dans l’esprit de partage de cette cuisine généreuse aux parfums délicats : on se laisse tenter par les jolis buffets de viennoiseries, et les incontournables mezze : houmous, dip d’avocat, patatas bravas... Puis plat principal poisson ou viande qui sera réalisé pour vous en cuisine : des rives andalouses à celles du Liban, des côtes tunisiennes jusqu’au golfe de Gênes, chaque semaine ils varient, au gré de l’inspiration du chef ! Un brunch au champagne, festif et convivial, à partager chaque samedi en famille ou entre amis !
100€/pers., champagne à discrétion 42€ de 6 à 12 ans, gratuit pour les moins de 6 ans. Tél. : +377 98 06 39 39
Colagreco "chef de la décennie"
Et une distinction de plus pour Mauro Colagreco ! Le chef du Mirazur à Menton vient en effet d’être sacré "chef de la décénnie 2010-2020" Provence Côte d’Azur par un pannel de chroniqueurs gastronomiques, à l’initiative de l’Email Gourmand. C’est sur le stand Balicco au dernier Agecotel que le prix lui a été remis par Emmanuel Barge (EBH Arts de la Table) en présence de Stéphane Raimbault, chef lauréat de la décénnie précédente. Il devance Arnaud Donkele et Christophe Bacquié.
Monaco : "Cozza" prend la mer
Dernier né de la galaxie Giraudi, "Cozza" vient d’ouvrir ses portes à Monaco, juste en face de... Mozza. Cette fois, c’est la mer qui est à l’honneur dans cette "pescheria" dont l’aménagement est signé Humbert & Poyet qui ont associé des nuances de bleu au marbre blanc, au laiton et à des plantes luxuriantes pour créer un lieu à mi-chemin entre modernité et intemporalité. Cuisine ouverte, banc de poissons et crustacés, tout respire la fraîcheur : poulpe grillé et sa sauce Salmoriglio, paccheri aux seiches, artichauts sautés et safran ou moules gratinées aux herbes et pecorino sont déjà des classiques. Nous y reviendrons.
Ouvert tous les jours pour le déjeuner (formule à partir de 29€) et pour le dîner. Tél. : +377 97 77 09 79
Michelin : Une nouvelle étoile sur Marina Baie des Anges
Comme chaque année, la sortie du guide Michelin a déchainé les passions. Beaucoup ont hurlé au déclassement de Bocuse, ont salué l’arrivée au Graal des 3 étoiles d’un chef japonais (Kei à Paris) et d’une grande maison des Baux de Provence (L’Oustau de Baumanière de Jean André Charrial et son chef Glen Vieil), ou ont déploré la perte d’une étoile pour Virginie Basselot au Negresco... Dans les Alpes-Maritimes, on saluera avec plaisir l’obtention du précieux macaron par La Flibuste-Martin’s à Marina Baie des Anges où la jeune cheffe Eugénie Béziat décline une cuisine inventive et pleine de peps. "Pure&V" de Vanessa Massé et du chef danois Mads Thomson obtient également l’étoile à Nice alors que les pertes sont dures à vivre pour Quintessence à Roubion, les Bacchanales à Vence ou le Clos Saint Pierre au Rouret.
Philippe Joannès parrain d’Agecotel
C’est le chef Philippe Joannès, Président des MOF Région Sud et Directeur des Evénements Culinaires de la SBM de Monaco, qui est le parrain de la 29e édition du Salon AGECOTEL qui prendra ses quartiers au Palais des Expositions de Nice du dimanche 2 au mercredi 5 février. Rendez-vous biennal très attendu, AGECOTEL propose aux professionnels de l’hôtellerie et de la restauration une offre complète d’équipements, produits et services avec 180 stands représentant plus de 260 marques. Plusieurs concours sont également au programme dont celui du Meilleur Maître d’hôtel organisé par l’Amira Monaco.
Blette et mangue pour la Semaine du Goût
La blette et la mangue étaient les deux thèmes retenus pour la Semaine du Goût organisée en Principauté par les chefs de Monaco Goût et Saveurs que préside Joël Garault, ancien chef étoilé de l’Hermitage. C’est d’ailleurs dans les salons de l’hôtel qu’a eu lieu le lancement en présence de S.A.S. le Prince Albert II et de M. Valeri, président du Conseil National et des nombreux élèves de CE1 et CE2 qui participeront au concours dont la finale aura lieu au Lycée Hôtelier.
Fanny Rey prend de l’altitude
Etoilée Michelin depuis deux ans dans sa maison de Saint-Rémy de Provence actuellement en travaux, Fanny Rey prend de l’altitude cet hiver en rejoignant Courchevel et les cuisines de La Sivolière, l’agréable 5 étoiles du quartier des Chenus. Née d’une belle rencontre avec la directrice Florence Carcassonne, leur collaboration prend tout son sens au restaurant "1850 Be Organic" entièrement bio (et savoyard...), une démarche à laquelle souscrivent la cheffe provençale et son pâtissier de mari, Jonathan Wahid. Un écrin intime de 12 couverts "La Table de Fanny" propose au dîner un extraordinaire menu "Expérience" en 7 ou 10 séquences, dans lequel les légumes chers à Fanny ont la part belle. La betterave jaune, les moules de bouchot au caviar Petrossian ou les "racines carrées" au foin des prés sont des entrées savoureuses, comme les crozets à la truffe d’Alba. Fanny vient elle-même en salle cuire les langoustines sur un galet de Saint-Rémy avant ses emblématiques saint jacques "pince à linge" ou le pigeon au épines de sapin. Au dessert, le craquant caramel aux pommes de 12 heures et la "chocolaterie de Fanny" concluent en majesté. Du haut niveau, en créativité comme en saveurs...
La Sivolière - Courchevel 1850 www.hotel-la-sivoliere.com. Menu à 190€ (7 séquences) et 250€ (10 séquences).
  1. 5